Avrupada Yatırım
Skip to content

Initiation Planétaire

Extraits de «TERRE, clés Pléiadiennes de la Bibliothèque vivante.»,

De Babara Marciniak. Éditions Ariane. Pages 215 à 224….

 

Nous avons souligné votre valeur et celle de la Terre. Celle-ci est votre mère, elle vous sent et connaît votre nom. Dans sa quête de compréhension, elle a permis que l’énergie soit sérieusement détournée et, violée et maltraitée par l’humanité, y a même perdu sa propre identité. Une purification et une guérison — une initiation — doivent avoir lieu, de façon à ce que la Terre fasse le bond nécessaire, celui qui affectera l’univers entier.

Lors d’une initiation, il faut passer par les tripes de l’enfer — par ce qui est censé vous détruire et vous limiter. En vérité, vous vous confrontez à ce que vous craignez. Si vous vous trouvez immergé dans l’objet de votre crainte, maintenez l’image de cet être entier et heureux que vous êtes et transmutez cette énergie de peur en apprenant à votre sujet. Vous donnez vie aux formes-pensées teintée de peur. Lorsque votre champ énergétique ne contient plus de peur, l’objet de cette peur n’a plus la force de vous détruire. L’initiation vient conclure une série de tests qui vous amène vers la maîtrise à l’intérieur d’un aspect de l’existence. La Terre subit une initiation et vous guidera aussi au long de ce processus. (…)

La terre connaîtra de tumultueux changements. Selon nous, et d’après l’étude des rapports sur la Terre ainsi que sur nombre d’autres mondes, cette probabilité est inévitable à cause de la considérable polarité régnant sur votre planète. Soyez certains que l’énergie servant aux modifications et aux bouleversements qui doivent purifier la situation sera égale à la pollution et à la destruction que vous infligez à la planète. Les humains dont les actions ne sont pas imprégnées d’amour pour soi et pour la planète partiront très rapidement et en grand nombre suivant l’exposition aux nouveaux rayons pénétrant la Terre. C’est là un aspect de la transformation électromagnétique de la civilisation. À la mort, le véhicule humain transfère la conscience vers un domaine autre.

Vous devez prendre conscience que vous êtes des êtres spirituels et en intégrer la connaissance dans l’application pratique de votre présent. La Terre traversant ses propres expériences, des multitudes d’êtres seront relégués aux gradins éthériques, dépourvus de corps, assistant au déploiement des lois de cause à effet. C’est là la seule façon pour eux de saisir les enseignements sur l’estime de soi et de l’existence planétaire. Ces observateurs ressentiront les émotions collectives des participants sur Terre. De cette manière, ils participeront à la transition en cours et pourront vous communiquer la compassion de camarades de la totalité de l’existence.

Certains parmi vous aimeraient prétendre que ces transformations de la Terre n’ont pas lieu. Et pourtant, elles sont véritables. Il n’y a rien à craindre cependant, car elles participent au processus du grand changement. Chacun d’entre vous crée sa propre réalité ainsi que l’opportunité d’évoluer. D’un certain point de vue de conscience, vous tous qui occupez la planète à l’heure actuelle êtes mis au fait des plans prévus puisqu’ils sont inscrits dans tous les schèmes de la Terre. Malgré tout, plusieurs seront étonnés de se trouver à l’endroit où séviront bouleversements et transformations, et se demanderont comment ils ont pu aboutir là. Vous avez tous choisi d’être ici. Peu importe que vous demeuriez sur la planète et modifiiez votre vibration ou que vous quittiez et fréquentiez les gradins éthériques pour contempler le spectacle. Sur un certain plan, dans une forme d’existence, vous participerez et apprendrez.

Maintenez votre compassion et votre neutralité, et comprenez que la souffrance peut être un maître puissant. Si vous souffrez aujourd’hui, il n’est pas nécessaire que vous souffriez d’ici une ou deux semaines puisque les cellules de votre corps sont en changement constant. C’est vous qui dictez à vos cellules leur façon d’être chaque fois qu’elles changent. C’est vous qui vous reproduisez d’un moment à l’autre par vos pensées, convictions et fantaisies. (…)

Votre époque verra la chute de la civilisation actuelle et l’éveil d’une forme de conscience toute nouvelle. C’est un événement d’une ampleur que votre histoire n’a jamais connue. Le mouvement des blocs continentaux est inscrit dans la mémoire de certaines personnes et à la surface même de la planète — la submersion de ce que vous appelez Atlantide, due à un cataclysme. En cette période temporelle, ce bloc continental nommé Atlantide constituait une entité en soi. (…)

Les événements à venir ne laisseront aucun continent intact et nul peuple indemne. Seul un petit nombre d’entre vous n’auront pas à migrer, car vous vous installerez tous ailleurs à un moment ou à un autre. Pour certains, tout cela est inouï. Et pourtant, en vous établissant ailleurs, un changement de conscience majeur prendra place.

Au cours des quelques prochaines années, peu d’entre vous n’auront à déménager qu’une seule fois. Quelqu’un nous disait récemment: «Je trouve tout ça vraiment monstrueux. Cela me perturbe profondément.» Nous avons répondu: «Très bien, nous voulons vous perturber.» Il dit: «Je possède des dizaines d’animaux. J’ai des chèvres. J’ai cela. Qu’est-ce que je vais faire? Je ne sais pas ce que je dois garder, prendre et donner.» Nous avons répondu : «Écoutez, lorsque vous déménagerez la première fois, emplissez un camion de tout ce que vous possédez. Gardez tout ce que vous pouvez, et partez. La prochaine fois, il est possible que vous ayez le temps de charger votre voiture, puis de partir. La fois suivante, il est possible que vous ne puissiez partir qu’en portant ce que vous possédez sur le dos. Et au cours de votre dernier déménagement, vous ne pourrez emporter que ce que vous avez dans les mains.» Vous saisissez? Il est nécessaire de laisser aller l’attachement, et de demeurer dans la paix et la clarté de l’instant. Peut-être qu’en ce qui vous concerne, ce sont là les grands changements.

En définitive, votre attachement aux biens matériels vous semblera futile. Vous serez incités à vous occuper de votre vie, et non de vos biens. Vous apprendrez à faire confiance à votre centre des sentiments [ressenti intuitif] et à vous laisser guider par l’Esprit vers une nouvelle demeure, si nécessaire. Afin d’insuffler de l’énergie à ce nouveau site, vous pourriez dire: «D’accord, j’ai envie de déménager. Mais je ne sais pas où aller.» Par la suite, il existe plusieurs manières d’ajouter de l’énergie à cette nouvelle direction. Chaque soir, avant de vous endormir, vous pourriez vous dire: «J’ai l’intention d’activer le lieu de ma nouvelle résidence dans mes rêves. J’ai l’intention de me souvenir de cette résidence et j’ai l’intention claire de la reconnaître en trois dimensions.»

Par l’emploi d’un pendule et de la radiesthésie, vous pouvez contrôler, vérifier et découvrir votre site. Certains individus délimitent assez clairement, dans leurs prophéties, les régions qui sont les plus sûres. Mais il existe plusieurs méthodes vous permettant de le faire vous-même. Votre vie sera simplifiée par nécessité. Un maximum de préparation à cette simplification vous rendra les choses plus aisées. Désencombrez votre vie en laissant tomber les choses inutiles qui vous alourdiraient de responsabilités, ce dont vous n’avez pas besoin. Allégez-vous. Asseyez-vous sur le sol et sentez la Terre, communiquez avec la Terre et ayez confiance en elle. Soyez assuré que la Terre vous aimera, vous avertira et vous informera d’une manière ou d’une autre. Soyez assuré que les insectes vous parleront, de même que les chats, les chiens et les oiseaux. Si vous êtes doué de cette communication, de cet amour profond et de cette appréciation pour l’énergie de la vibration terrestre, la Terre travaillera avec vous. Souvenez-vous, elle vous connaît. Peu importe où vous vous trouvez, elle connaît vos sentiments et vos intentions, et réagit en conséquence.

Cette confiance que vous accordez à la Terre du fait qu’elle travaille avec vous approfondit la confiance que vous avez en vous-même. Si vous vous trouvez à un moment sans nourriture, nous vous suggérons de vous souvenir de ce que vous possédez, ce qui constitue votre ressource la plus précieuse, c’est-à-dire votre imagination. Il est prouvé que certaines personnes, imaginant simplement qu’elles mangent, se sentent effectivement rassasiées. Acceptez-vous cette idée? Cela exige une grande discipline; vous pouvez toutefois imaginer de la nourriture devant vous, imaginer que vous vous asseyez et que vous l’absorbez. Imaginez qu’elle descend dans votre corps, imaginez-en le goût et ressentez la sensation de satiété. C’est là une suggestion si jamais vous vous trouvez acculé à une situation extrême.

Au cours du changement, plusieurs animaux quitteront la planète. Les vibrations en cause seront très différentes, à mesure que les gens abordent leur souffrance. Une souffrance collective est inscrite en chacun, et elle doit émerger à la surface afin de vous désintoxiquer.

Votre environnement est maintenant tellement toxique que vous ne pouvez y échapper. Vous n’avez pas idée. Et pourtant, plusieurs parmi vous se sentent bien tous les jours et continueront à se sentir ainsi parce que vous créez ce que vos cellules vivent. D’autres peuvent créer des situations toxiques pour vous. Ces situations pourraient vous subjuguer et vous entraîner vers le bas. Ou alors, vous pouvez dire: «Je crée ma réalité et, ce faisant, j’apprends à quel point je crée tout autour de moi».

Les changements sur Terre ne sont-ils pas considérés comme de équivalents de la mort? Sur votre planète, la connaissance de la mort est presque nulle. Tous ces changements offrent une formidable opportunité d’apprendre au sujet de la mort. Il semble à certains d’entre vous que ceux qui partent, ou meurent, sont en fait victimes d’une mésaventure. Il semble qu’un échec est survenu ou qu’une erreur a été commise. Nous voyons la face opposée. Nous voyons les gens quitter la planète pourvus d’un point de vue nouveau. Ils deviennent très doués du fait que plusieurs parmi vous ont le cœur ouvert et transmettent une unanimité d’objectif, permettant aux autres de connaître la raison de leur venue et d’en prendre conscience. Tout le monde n’est pas venu ici pour assister à une nouvelle Terre. Concevez-vous que certaines personnes soient venues sur cette planète pour y mourir en paix, sans torture ni douleur, et en ayant conscience de la libération?

À l’heure actuelle, la planète abrite une multitude d’escortes pour ceux qui mourront. Elles peuvent et souhaitent suivre les morts dans les domaines de l’inconnu. Elles entourent de paix ceux qui passent de l’autre côté. De nouveau, les morts fréquenteront les vivants. Ceux qui traversent de l’autre côté de la mort ne perdront rien. Ils acquerront la conscience. Quelques-uns pourront dire: «J’ai achevé un cycle. Je n’ai plus à revêtir de corps douloureux et n’aurai plus jamais à mourir dans l’angoisse.» Plusieurs sont venus sur Terre à cette époque pour faire comprendre la mort. Des pièges dans le bas astral ainsi qu’un contrôle de fréquence les retiennent ici.

Chacun d’entre vous est mis au défi d’aider ceux qui quittent la planète. Cela ne signifie pas enlever la vie. La force vitale dont vous êtes constitué est douée d’une mission et d’un programme. Plus vous communiquez avec votre corps, plus facile sera la transition. Idéalement, vous apprendrez à mourir consciemment et à désactiver vos fonctions corporelles. Outre ceux que vous lui prêtez, la mort ne comporte pas d’aspects terrifiants. Tout ne dépend que de votre décret ou du décret de ceux que vous avez choisi de suivre. Ayez confiance en vous et inventez votre propre expérience. Osez créer l’idéal.

La crainte de la mort ou de la souffrance face à la chance d’aider quelqu’un à passer de l’autre côté fermera peut-être votre cœur. Peut-être penserez-vous: «C’est plus fort que moi. Je ne peux affronter la mort. C’est trop terrifiant.» Gardez le cœur ouvert. Laissez la Déesse s’en charger, et vous découvrirez la maturité et l’à-propos derrière le départ de toute personne. Bien sûr, les événements sont orchestrés, mais ils ne peuvent l’être en l’absence de la conscience qui leur correspond. Plusieurs d’entre vous auront à travailler avec les mourants et à les aider à se libérer, lorsqu’ils auront dissipé les derniers débris d’angoisse et des fausses conceptions. Une fois cette pratique largement répandue, vous verrez ceux qui sont partis revenir de temps à autre.

En devenant escorte auprès des mourants, l’expérience de la mort et du retour vous deviennent accessibles. Diverses énergies accompagnent chaque personne dans son périple. Demandez à un être avisé, élevé, sage et bienveillant de fusionner avec vous et de vous aider à savoir créer les meilleures circonstances pour le mourant. Demandez d’obtenir cette aptitude d’escorter à travers l’expérience de la mort et de faire traverser les gens de l’autre côté, comme c’était le cas dans l’Égypte antique. Transportez les disparus dans une embarcation jusqu’à l’autre rive et puis revenez pour informer tout le monde du lieu où ils sont allés. Il est essentiel, pour certains d’entre vous, d’acquérir la maîtrise de cet art durant cette décennie sur le plan terrestre.

Lorsque vous aidez quelqu’un à mourir, devenez comme une cape ample et laissez-vous prendre de l’expansion. Devenant cette cape, soyez un avec la personne agonisant et partez avec elle. Créez un pilier de lumière, laissez monter la lumière, puis accompagnez-la et voyez ce qui se produit. Ce sera très, très profond. Plusieurs expériences de mort imminente se sont produites depuis les quinze ou vingt dernières années. Cette connaissance, rapportée par ceux qui ont traversé puis sont revenus, s’avère essentielle à la paix sur cette planète. Ceux qui sont morts reviennent souvent vers leurs proches pour leur dire où ils se trouvent et vérifier où ils les ont amenés. Plusieurs présenteront aussi l’apparence qu’ils sont morts; ils feront l’expérience du portail de la mort puis reviendront à la vie, transformés. Voilà ce qu’on entend par expérience de mort imminente.

Lorsque les gens se déplacent d’une dimension à l’autre — lorsqu’ils meurent, comme vous le dites sur le plan terrestre — l’emploi du son peut faciliter grandement ce processus. Peut-être souhaiterez-vous expérimenter divers types de sons. Peut-être souhaiterez-vous faire du toning, produire des sons avec des instruments ou chanter. Vous découvrirez ce qui convient le mieux. Demandez qu’une direction et une impulsion vous soient accordées. Vous devez accepter de faire confiance à vos impulsions. Elles sauveront votre corps. Si vous sentez monter une impulsion, quelque chose qui vous incite à bouger, qui vous dit de partir, alors faites-le. Apprenez à reconnaître vos impulsions et à les écouter.

Aider vos parents à quitter le plan terrestre est ce que vous pouvez faire de mieux pour eux, tout comme ils ont aidé à votre présence sur Terre en vous donnant la vie. Ils vous ont donné vie; il vous faut percevoir ce cycle. Comprenez cette délivrance que permet le karma, le lâcher prise. Ils vous ont dit: «Voilà, je te donne vie.» Vous leur direz: «Voilà, je te délivre de la vie.» Les gens ont des enfants afin de conclure, d’achever un cycle. Découvrez la joie dans toutes les étapes de l’existence.

Des personnes décédées communiquent peut-être avec nombre d’entre vous, disant qu’elles sont prisonnières et qu’elles ont besoin d’aide pour traverser vers l’autre rive. Il est possible qu’elles soient décédées depuis des mois ou des années. Cela entraîne donc un autre type d’accompagnement. Vous pouvez dire: «Va vers la Lumière. Va et cherche des amis.» Vous apprendrez comment le faire parce que c’est inscrit dans vos cellules. Ce n’est pas une chose qu’on peut étudier. Vous vous souviendrez de la méthode.

Le fait de se trouver en présence de ceux qui quittent le plan terrestre peut être considéré comme un privilège. Il est possible que vous soyez incapable, consciemment, de voyager avec eux dans la mort, car cela requiert une certaine aptitude. De plus, si vous êtes très attaché à ces gens, il ne vous sera pas permis de vous aventurer avec eux parce que vous ne souhaiterez peut-être pas revenir. Cependant, si vous croyez pouvoir éviter la mort parce qu’elle est malsaine, détrompez-vous. Dans les années à venir, il sera impossible d’éviter la mort (elle fera davantage partie du quotidien). C’est un privilège — souvenez-vous-en à jamais — que de seconder les gens dans la mort.

La responsabilité de celui qui escorte le mourant consiste à l’aider à pardonner, ce qui permettra à la délivrance qu’est la mort d’avoir lieu sans le blâme, le jugement ou le sentiment d’être victime. Parce que, dans leurs derniers moments, les gens s’ouvrent souvent au pardon, cela doit être mené avec doigté. Les mourants se rapprochent du Créateur, le temps s’effondre, les instants se prolongent en de touchants enseignements de vie, et une opportunité formidable se présente. Le pardon le plus noble est ultimement dirigé vers vous-même, parce que vous avez porté tous les jugements et, de ce fait, rendu le pardon nécessaire.

Vous pouvez aider les mourants à trouver la paix dans leur vie, à quitter cette vie terrestre en toute sécurité et avec amour, le sourire aux lèvres. Demandez-leur de chercher des amis, des proches ou d’autres personnes qu’ils seraient susceptibles de reconnaître afin d’être guidés. C’est là une clé essentielle dans l’aide et l’accompagnement aux mourants.

Vous devez, au cours de cette expérience, être capable de dire à l’être humain qui meurt: «Vous êtes merveilleux. Vous êtes comme un nouveau-né partant vers un autre domaine. Laissez aller toute personne ou toute chose qui vous est un fardeau. Lâchez tout et sachez que votre vie a été bien remplie. Personne ne vous juge. Allez en paix, souriez, et laissez tomber tous les jugements que vous gardiez. Détendez-vous et accordez un sens à votre vie, car vous aborderez la dernière phase de votre identité.»

La mort comporte un aspect de guérison parce que, de l’autre côté de la mort, il y a la vie. En transmettant votre énergie à ces personnes en transition, transmettez-la aussi à la Terre. Soutenez la Terre dans son processus et laissez-lui savoir que vous désirez participer à la transformation. C’est là une forme véritable d’union lorsque vous vous abandonnez au processus et laissez la Terre faire ce qui est nécessaire.

Laisser un commentaire

ankara escort ankara escort çankaya escort çankaya escort escort bayan çankaya istanbul rus escort eryaman escort ankara escort kızılay escort istanbul escort ankara escort ankara escort escort ankara istanbul rus Escort atasehir Escort beylikduzu Escort Ankara Escort malatya Escort kuşadası Escort gaziantep Escort izmir Escort